Test prix AAM

Règlement

Règlement du Prix de l’Association des Anciens de la Météorologie Prix Patrick Brochet Version (réforme 2018)
Consciente de l’importance croissante de la communication pour un service météorologique, l’Association des Anciens de la Météorologie (AAM.) a décidé d’attribuer chaque année un prix de 1200 euros (appelé « prix Patrick Brochet ») à un/une jeune météorologiste ayant fait preuve d’une certaine maîtrise dans son domaine.Le prix Patrick Brochet est ouvert à tous les personnels nouvellement diplômés de l’Ecole Nationale de la Météorologie (ENM), personnels destinés ou pas à être titularisés dans la fonction publique : Ingénieurs IENM, Techniciens Supérieurs (TSE, TSI) et Techniciens des Métiers de la Météorologie (TMM). Les candidatures sont normalement déposées l’année de sortie de l’ENM.

Soumission

a) Rédiger en français un article de  10000 à 15000 signes (blancs inclus) complété si nécessaire de figures, tableaux et illustrations (de l’ordre de 3 à 5 pages A4 au total). L’article peut être inspiré du mémoire de stage de fin de scolarité lorsque le cycle de formation en comporte un. Il peut aussi être inspiré de tout autre travail personnel effectué au cours de la scolarité ayant un lien avec la météorologie.  L’article peut être soumis par une seule personne  ou par un binôme d’auteurs, ce qui est la procédure naturelle lorsqu’il se réfère à un stage de fin d’études effectué en binôme.

b) Faire parvenir avant le 1er octobre de l’année de sortie de l’ENMl’article sur support traitable à l’AAM,  de préférence par mail adressé à anciensmeteos@gmail.com

c) Faire part à l’AAM de leur adresse et de tout changement de celle-ci.

 Attribution du prix

Le prix est attribué par un jury nommé par l’AAM, jury qui désignera sans appel le (la) lauréat(e) et appréciera notamment les qualités de vulgarisation, d’originalité, de style et de présentation. Compte tenu de l’hétérogénéité des candidats potentiels en termes de niveau scientifique, de formation, de durée de stage de fin d’études, le jury attachera une grande importance à l’effort de vulgarisation à destination d’un lectorat cultivé en météorologie, mais pas forcément expert dans le domaine traité par le candidat.

Le prix sera remis au lauréat par le Président de l’AAM ou son représentant.

En cas de signatures multiples de l’article lauréat, le montant du prix sera partagé entre les signataires.

En cas d’insuffisance manifeste des articles proposés, le prix ne sera ni décerné ni reporté.

La décision du jury sera portée à la connaissance du Président-Directeur Général de Météo-France et du Directeur de l’ENM.

L’AAM publiera l’article retenu dans sa revue Arc En Ciel ou dans toute publication à caractère technique de son choix.

Critères d’évaluation

  • Critère de fond : effort de vulgarisation , originalité et qualité scientifique
  • L’article primé étant destiné aux lecteurs d’Arc En Ciel (qui n’est pas une revue à caractère scientifique), il faut donner la préséance aux sujets susceptibles d’intéresser un grand nombre de ses lecteurs qui ont tous une culture de la météorologie, sans forcément être expert dans ses nombreux aspects. Ce principe devrait conduire à éviter de retenir (à regret peut-être pour des membres du jury) les thèmes très spécialisés. Il faut par contre attacher beaucoup d’importance au choix de la démarche scientifique permettant de traiter le sujet. Il est essentiel que ressorte dans l’article l’originalité du sujet par rapport à l’état de l’art, et que le lecteur puisse saisir cette originalité à partir de ses connaissances de base en météorologie, sans être forcément spécialiste du sujet traité ni informé de son état de l’art.

  • Critère de forme : qualité de la présentation et style
  • Comme pour tout article publié dans une revue sérieuse, la présentation et la qualité littéraire du texte sont des critères essentiels.  Une présentation claire et structurée du travail effectué (à l’image  de nombreux articles des revues scientifiques en météorologie) est appréciée mais ne doit pas être considérée comme un carcan : dans la mesure où l’exposé reste clair et où la qualité littéraire est respectée, une certaine fantaisie peut contribuer à faciliter la lecture du texte. La qualité des illustrations et des éventuels encadrés doit également  être prise en compte. Enfin le texte doit  avoir une longueur de l’ordre de 3 à 5 pages. La bibliographie, si elle est donnée, doit être courte afin de situer le texte dans un contexte plus général et donner l’envie au lecteur d’en savoir plus.

    Les membres du jury

    Pierre Bauer,

    Pierre Bessemoulin,

    Patrick David,

    Jean Coiffier,

    Jean-Louis Gaumet,

    Jean Pailleux (président du jury)

  • Historique du prix AAM (Patrick Brochet) Lire le doc …
  • Liste des lauréats Lire le doc …
  • Remise des prix AAM ( 2017 – 2020 ) Lire le doc …
  • Prix Patrick Brochet 2020

    Prix Patrick Brochet 2020 remis à  Arnaud Mounier

    Depuis plus de 25 ans, l’AAM offre chaque année un prix (actuellement de 1200 euros) à un élève diplômé de l’Ecole Nationale de la Météorologie (ENM). Le prix est décerné par un jury de membres de l’AAM sur la base d’un travail effectué au cours de la scolarité ENM, en particulier  pendant les stages de fin de scolarité. Voir le règlement du prix en cliquant sur l’onglet « Actions Jeunes / Prix AAM » de : http://www.anciensmeteos.info/.

    Le prix 2020 était ouvert à tous les élèves sortis de l’ENM en 2019, quels que soient leur statut ou leur grade : ingénieurs (IENM), techniciens (TSE et TSI), Techniciens des Métiers de la Météorologie (TMM) . 33 d’entre eux ont soumis un article scientifique vulgarisé pour candidater au prix AAM : 30 ingénieurs et 3 techniciens. Les articles ont été analysés par le jury entre octobre et décembre 2019.  Arnaud Mounier est le lauréat qui a été désigné par le jury juste avant Noël 2019, sur la base d’un travail portant sur la prévision d’ensemble Arome, effectué pendant son stage IENM de fin d’études sous la supervision de Philippe Arbogast, responsable de la Prévision Genérale à la Direction des Opérations de la Prévision (DirOP à Toulouse). Depuis 2008, le modèle Arome est le modèle à maille fine de Météo-France (1,3 km de maille horizontale actuellement) qui est le principal outil numérique de prévision immédiate et à très court terme. Il est complété maintenant par une « prévision d’ensemble Arome » consistant à effectuer 16 prévisions numériques différentes à partir du même instant initial, les 16 prévisions (2,5 km de maille horizontale actuellement) étant conçues de façon à échantillonner les différentes sources d’incertitude du modèle principal. Le travail d’Arnaud Mounier a consisté à élaborer des « scénarios » de prévision de précipitation, à partir des prévisions d’ensemble Arome effectuées opérationnellement à quelques heures d’intervalle, de façon à mieux cerner la probabilité de précipitation sur la France métropolitaine (précipitations extrêmes en particulier). L’article primé est accessible ici: Article Prix AAM 2020

    Cet article sera publié dans le prochain numéro d’ Arc en Ciel.

    Chaque fois que c’est possible, la remise par l’AAM du prix Patrick Brochet au lauréat est intégrée à la cérémonie de remise des diplômes organisée par l’ENM pour l’ensemble de ses élèves. Cette cérémonie ENM s’est tenue le vendredi 14 février 2020 après-midi au Centre International de Conférence (CIC) de la Météopole toulousaine. Elle rassemblait l’ensemble des élèves disponibles (sortis de l’ENM en 2019) ainsi que leurs proches, plus des cadres de l’ENM, de Météo-France, et quelques invités extérieurs dont 4 membres de l’AAM : Christine Dreveton, Jean-Louis Champeaux, Jean Pailleux et Daniel Rousseau. L’amphithéâtre du CIC de plus de 300 places était presque rempli. Au milieu de la cérémonie, une demi-heure était consacrée à la remise du prix Patrick Brochet à Arnaud Mounier (photo 1) qui a aussi présenté son travail à toute l’assistance en une vingtaine de minutes (photos 2 et 3). La cérémonie du 14 février après-midi a été précédée d’un déjeuner en salle d’hôtes de la Météopole, offert par l’AAM au lauréat, à son encadrant de stage, et aux personnes de l’ENM encadrant le cursus des différents élèves.

    Jean Pailleux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De gauche à droite: D. Rousseau et Jean Pailleux, membres du jury, C. Dreveton présidente de l’AAM, J-L Champeaux secrétaire général de l’AAM

     

     

    Remise du prix P. Brochet 2019

    Prix Patrick Brochet 2019 remis à Hélène Dumas

    Depuis 25 ans, l’AAM offre chaque année un prix (actuellement de 1200 euros) à un élève diplômé de l’Ecole Nationale de la Météorologie (ENM). Le prix est décerné par un jury de membres de l’AAM sur la base d’un travail effectué au cours de la scolarité ENM, en particulier pendant les stages de fin de scolarité. Voir le règlement du prix en cliquant sur l’onglet « Actions Jeunes / Prix AAM » de : http://www.anciensmeteos.info/.

    Le prix 2019 était ouvert aux Ingénieurs de la Météorologie (IENM) sortis de l’ENM en 2017 et 2018. 28 d’entre eux ont soumis un article scientifique vulgarisé pour candidater au prix AAM. Les articles ont été analysés par le jury entre octobre et décembre 2018. Hélène Dumas est la lauréate qui a été désignée par le jury au début janvier 2019, sur la base d’un travail portant sur l’analyse des données météorologiques pendant une campagne de mesures dans une vallée pyrénéenne en 2016-17. Cette campagne, appelée Cerdanya-2017, s’est déroulée dans une vallée de la Cerdagne à partir de l’automne 2016 jusqu’en mai 2017. Hélène Dumas a fait une analyse détaillée des données de cette campagne pendant l’hiver 2016-17 en se concentrant sur les situations météorologiques où de l’air froid et stable s’accumule au fond de la vallée, créant des inversions de température très marquées (phénomènes de « cold pools »). Son travail a été effectué à Météo-France / CNRM, sous la supervision d’Alexandre Paci. L’article primé est publié dans ce même numéro d’Arc-En-Ciel.

    Dans le passé, chaque fois que possible, la remise du prix AAM, a été intégrée à la cérémonie de remise des diplômes ENM organisée sur le site de la Météopole toulousaine. Cette année, Hélène Dumas était dans l’impossibilité de participer à la cérémonie ENM qui s’est déroulée le 15 février. Une cérémonie a donc été organisée à 11h le lundi 18 novembre 2019 à la Direction des Systèmes d’Observation (DSO) qui est son lieu de travail où elle est affectée depuis sa sortie de l’ENM en 2017 : bâtiment Emilie du Chatelet sur la Météopole toulousaine. La remise du prix à Hélène Dumas s’est effectuée en présence de plusieurs de ses collègues de la DSO, de 11 membres de l’AAM, de François Bompay qui dirige les études des ingénieurs à l’ENM, d’Alexandre Paci qui a encadré le stage d’Hélène Dumas au CNRM, et de quelques autres personnes de la Météopole, tous intéressés pour écouter la lauréate exposer pendant une bonne demi-heure la campagne Cerdanya-17, son travail et son article.

    Après une discussion portant sur les campagnes de mesure, les systèmes d’observation et les modèles numériques permettant d’étudier la météorologie de montagne, le groupe des Anciens s’est réuni autour d’un repas au restaurant de la Météopole, en compagnie d’Hélène Dumas et de ses encadrants de l’ENM, du CNRM et de la DSO.

    La cérémonie de remise du prix Patrick Brochet avait été organisée de façon à être combinée avec la visite d’un service de la DSO, la division des capteurs, service d’affectation actuelle d’Hélène Dumas. Cette division est dirigée par Stéphane Guillemot et comprend une quinzaine de personnes. Il s’agit d’une division du Département de l’Observation de Surface (DOS) de la DSO, service chargé du fonctionnement de plus de 2000 points de mesure en France (mesures prises toutes les minutes, toutes les 6 minutes ou toutes les heures suivant les types d’équipement). Stéphane Guillemot, que nous remercions encore pour son accueil, nous a fait découvrir la variété des instruments de mesure, d’abord sur un écran dans la salle de réunion, ensuite dans le parc à instruments qui jouxte le bâtiment Emilie du Chatelet sur la Météopole.

     Jean Pailleux

    Vous pouvez lire l’article complet d’Helène Dumas en cliquant ci-dessous:

    Article_Helene_Dumas

    Quelques photos de la journée :

    Christine Dreveton remet le prix AAM à Hélène Dumas, avec Daniel Rousseau et Jean Pailleux (jury AAM), François Bompay (ENM), Alexandre Paci (CNRM) et Françoise Ruiz (DSO). Photo Christophe Ciais – Météo-France.

     

     

     

     

     

     

     

     

    L’exposé de la lauréate, Hélène Dumas ». Photo Christophe Ciais – Météo-France.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Visite du parc à instruments de la DSO (Photo J.-L. Champeaux)