Nuages annonciateurs d’orages

Source le net : Dordogne : des “mammas” dans le ciel du Périgord (francebleu.fr)

Ref AAM : n° 261 – 12/09/2021

En marge des orages qui ont provoqué des inondations dans le Sarladais et le Bergeracois ce mercredi soir en Dordogne, le ciel s’est paré de nuages particulièrement spectaculaires aux allures de boules de coton. Il s’agit de “mammas”, un phénomène météorologique plutôt courant selon Météo France.

“Un ciel apocalyptique”, “des allures de fin du monde”, les commentaires postés ce mercredi 8 septembre sur les réseaux sociaux témoignent de l’aspect spectaculaire du phénomène. Des nuages aux allures de boules de coton ont fait leur apparition au crépuscule offrant une scène des plus étonnantes. De nombreux Périgourdins ont d’ailleurs fait part de leur surprise, face à cette scène plutôt inhabituelle

 

Un phénomène bien connu

Le phénomène est pourtant bien connu des météorologistes assure Sébastien Laflorencie, enseignant à l’Ecole nationale de météorologie Météo France de Toulouse. “Nous avons eu une situation particulièrement orageuse sur la région sud de la France et une partie ouest explique le spécialiste. Cette situation orageuse était donc accompagnée de nuages tout à fait caractéristiques des situations orageuses que l’on appelle des cumulonimbus. Ces cumulonimbus dans certains situations peuvent s’accompagner de particularités supplémentaires qu’on appelle les mammas. Certains auront peut être entendu parler du terme “mammatus” qui, effectivement, est un terme plutôt utilisé par les Anglo-Saxons. Mais au niveau de la nomenclature internationale des nuages, on va plutôt parler de mammas, sortes de protubérances qui semblent tomber des nuages.”

“Ces protubérances nous permettent de comprendre que dans la zone où elles se forment, le nuage est en train de s’effondrer, de chuter poursuit Sébastien Laflorencie. De l’air froid chute au contact d’un air beaucoup plus chaud et beaucoup plus sec situé dans les couches plus basses. Et donc, cette partie du nuage qui semble s’effondrer vers le bas au contact de cet air très chaud et très sec, s’évapore et nous offre donc ces fameuses protubérances qui sont particulièrement lisses et particulièrement belles à voir surtout”.

Annonciateur de fortes précipitations ?

“Les mammas sont associés aux cumulonimbus” précise l’enseignant en météorologie, “nuages qui sont les seuls existant sur terre à pouvoir donner des précipitations diluviennes foudre, grêle, très fortes rafales de vent. Donc, effectivement, l’observation de ces phénomènes s’accompagne généralement d’observations des phénomènes orageux.”

Ces phénomènes ne sont pas nécessairement rares en France précise Sébastien Laflorencie, “du moment où nous pouvons observer les situations orageuses et favorables à l’apparition de ces phénomènes. Que l’on soit en France ou dans n’importe quel pays. Effectivement, aux Etats-Unis, on voit régulièrement de magnifiques photographies de mammas qui pendent sous les nuages d’orage, parce que dans les Grandes Plaines, tous les ingrédients sont réunis pour avoir des situations particulièrement extrêmes. Mais en France, on peut sans aucun problème en avoir. Ce n’est pas absolument pas un phénomène rare.”

Activités Sud-Ouest septembre 2021

Activités Sud-Ouest

Découvrades en présentiel
Vous pouvez découvrir le thème et le programme complet du cycle de conférences “Découvrades” pour la saison 2021-2022:
Reprise des découvrades en présentiel suivre le lien decouvrades
Elles se tiendront peut-être en “présentiel” (au Centre de conférences de la météopole toulousaine – comme d’habitude depuis plus de 20 ans), peut-être en “distanciel” (visio-conf, comme depuis un an), peut-être en mode mixte.
Pour chaque conférence, vous serez avertis à l’avance du mode de fonctionnement et des modalités d’inscription. L’inscription est gratuite. En attendant vous pouvez repérer dans le programme les conférences qui vous intéressent et en noter les dates. Première conférence le 21 octobre.

Académie de l’Air et de l’Espace en distanciel
Avant la 1ere découvrade, les passionnés d’astrophysique peuvent s’inscrire pour assister à la visio-conférence organisée par l’AAE (Académie de l’Air et de l’Espace)sur le télescope spatial Hubble, LE MARDI 28 SEPTEMBRE A 18H00. Cette conférence se déroulera uniquement en “distanciel”. Elle est la 1ere d’un cycle qui se déroule habituellement à la bibliothèque Cabanis de Toulouse. Inscription (gratuite mais obligatoire) sur : Lien Académie de l’Air et de l’Espace

Dernières Infos sociales

Financement des EHPAD

Des aides financières peuvent diminuer les coûts d’un hébergement en EHPAD qui incombent aux résidents.

Le site www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr détaille les dispositifs publics existant : allocation personnalisée d’autonomie en établissement, aides au logement et réduction d’impôt.

Afin d’éviter un maintien à domicile contraint par des raisons financières, le conseil départemental peut également attribuer une aide sociale à l’hébergement qui compléte la participation de l’usager : contrairement aux autres, cette prestation est récupérable, soit du vivant du bénéficiaire si sa situation matérielle s’améliore, soit à son décès sur sa succession.

A noter : ce site propose également un annuaire et un comparateur de prix des EHPAD.

Les caisses de retraite complémentaires peuvent aussi mettre en place des politiques d’aide : il appartiendra à chacun de se rapprocher éventuellement des siennes pour se renseigner.

3018

C’est le nouveau numéro national pour les jeunes victimes de violences numériques lancé par le secrétariat d’Etat en charge de l’enfance et des familles et l’association E-Enfance.

Ce service qui s’adresse aux parents, aux adolescents et aux enfants, a pour mission d’assurer aux jeunes une protection contre les cyberviolences exercées en ligne.

Le 3018 est accessible par téléphone, via le site 3018.fr par tchat en direct, mais aussi par Messenger et WhatsApp.

Danielle GARNIER, correspondant social AAM

El Nina – El Nino

Source le net : Les phénomènes météorologiques El Niño et La Niña pourraient disparaître, selon les modèles d’un supercalculateur (futura-sciences.com)

 

Réf AAM : n ° 260 – 27/08/2021

Il semblerait que nous n’en ayons pas fini de découvrir des conséquences étonnantes du réchauffement climatique anthropique en cours. Aujourd’hui, des chercheurs nous parlent de ses effets sur les événements El Niño et La Niña. Tous deux pourraient bien disparaître.

Le phénomène climatique et océanographique El Niño/Oscillation australe (Enso) rythme les conditions météorologiques dans le monde entier. Avec des phases chaudes, appelées El Niño, et des froides, baptisées La Niña, qui se succèdent. Sans perturbations majeures depuis au moins 11.000 ans. Pourtant, une équipe internationale de chercheurs suggère aujourd’hui que cela pourrait changer. En cause une fois de plus : le réchauffement climatique anthropique.

Un supercalculateur tournant pendant plus d’un an et deux quadrillions d’octets de données — assez pour remplir 2.000 disques durs. C’est ce qu’il leur aura fallu pour mener des simulations de modèles climatiques avec une résolution spatiale sans précédent de 10 kilomètres dans l’océan et de 25 kilomètres dans l’atmosphère. De quoi permettre aux chercheurs d’atténuer les biais de température océanique présents dans les études antérieures.

Les températures océaniques de surface ont été simulées à une résolution sans précédent à l’aide d’un modèle couplé atmosphère-océan. La vaste structure froide ondulée dans le Pacifique équatorial correspond à une onde d’instabilité tropicale. Les simulations ont été réalisées sur le supercalculateur IBS/ICCP Aleph. © Institute for Basic Science

L’effet des hommes sur le climat

Pour les chercheurs, le résultat est clair, « l’augmentation des concentrations en CO2 affaiblira l’intensité du cycle Enso ». Et ils en expliquent même le mécanisme. Comme une sorte de bras de fer entre les rétroactions positives et négatives. Qui bascule du côté négatif lorsque le climat se réchauffe. Empêchant les événements El Niño et La Niña de se développer dans toute leur amplitude.

Cependant, si les fluctuations de températures sont susceptibles de s’affaiblir avec le réchauffement climatique anthropique, les changements correspondants dans les extrêmes de précipitations liés à El Niño et La Niña, eux, continueront d’augmenter en raison d’une intensification du cycle hydrologique dans un climat plus chaud. « Nos recherches montrent qu’un réchauffement ininterrompu est susceptible de faire taire le mécanisme climatique naturel le plus puissant au monde, qui fonctionne depuis des milliers d’années », concluent les chercheurs, impatients maintenant d’en comprendre toutes les conséquences.

Rencontre Ouest le 14/09/2021 RDV La Roche-Bernard

Jean-Paul Bénec’h Saint-Avé le 25 juillet 2021

6 rue de Mangorvenec

56890 Saint-Avé

02.97.47.53.02 – 06 76 53 27 53

jp.benech@orange.fr Chère/cher collègue,

Le 14 mai –soit 4 mois à l’avance – j’ai fait une première estimation de la participation à la rencontre de La Roche Bernard du 14 septembre. Celle-ci est ‘’modeste’’ mais au moins 19 personnes m’ont affirmé leur venue. Pour d’autres il y avait un ? Je sais que le contexte est compliqué. Certains s’interrogent mais je dois à présent demander aux indécis de se situer et me dire avant le 15 août s’ils : viendront, ne viendront pas, et en dernier ressort : pourraient venir sauf « pépin » de dernière minute.

Quoiqu’il en soit, j’attends en retour confirmation des primo-partants et donc une réponse des autres telle qu’évoquée ci-dessus.

Je dois donner au restaurant, aux transporteurs, à l’O.T le nombre de participants. J’espère toutefois que même si nous n’atteignons pas la jauge de 30 personnes, nous pourrons enfin honorer notre journée des retrouvailles 2020 le 14 septembre prochain !

Dans l’attente de votre réponse, bien amicales salutations.

Jean-Paul

PS : Je vous confirme le programme : on se retrouve à La Roche Bernard sur le port à 9 h 30 pour la visite guidée de la ville à 10 h (durée 1 h).

A 11 h visite en petit train. Déjeuner au Sarah B à partir de 12h30 en salle privatisée avec facilité d’accès si nécessaire. A 15 h promenade en Vedettes Jaunes sur La Vilaine. Passe-sanitaire obligatoire au resto, pas aux 3 prestations (hormis le masque). Enfin le tarif devrait rester proche de celui de 2020, avec toutefois peut-être un petit ‘’réajustement’’ si nous n’atteignions pas les 30 personnes. A voir.